Actus

15/03/2017

Duathlon S de Vairé

posté à 23h00

2017 Dimanche 12 Mars
DUATHLON S - 5km run/ 20km bike/ 2,5km run
Vairé (85)
Météo : pluie, pluie et re pluie + vent.... = froid


La fin de semaine s'est pourtant bien terminée, avec la venue de Frédérik Van Lierde aux Sables afin de finaliser les conventions entre la Société PASO et le LSVT.
L'occasion d'un petit entraînement matinal sur le front de mer.
PASO rentre dans les partenaires de FVL et par la même me soutiendra pour la saison 2017, avec pour objectif ma qualification lors de l'IM Boulder (11 Juin ) au championnat du monde IRONMAN à KONA (14 Octobre). J'espère bien pouvoir y retrouver mon nouveau partenaire du LSVT.

Avec Stéphane Palazzetti on a placé le duathlon de Vairé, épreuve qui n'a rien à voir avec mes objectifs mais qui me « faisait » plaisir.
Organisé entre autres par le LSVT à deux pas des Sables d'Olonne et n'étant pas encore dans la période de préparation spécifique pour l'IM Boulder, l'ensemble colle au planning.

La météo exécrable de ce dimanche calme mes ardeurs.
Après un échauffement écourté par l'humidité ambiante, on prend place pour le départ.
Les jeunes sont bien motivés, l'épreuve est qualificative pour le championnat de France.

Un premier run à une quarantaine de secondes de la tête me place 12ème, je ne suis pas dans les clous mais je reste confiant pour la partie cycliste.
La route est détrempée mais je connais très bien la parcours, d'entrée de jeu une longue descente, tout à droite je watt pour rentrer au plus vite sur le groupe que j'aperçois devant.
La roue avant se met à « flotter », je crois à une crevaison me relève et tâche de m'arrêter, ce qui me prendra plusieurs dizaines de mètres (certainement un choix non judicieux des roues
Finalement rien, je check tout de même la roue arrière, la potence …. J'ai dû perdre de l'adhérence...
Bref je repars au pied de la bosse, des packs m'ont passés...
A partir de là je tâche de remonter sans conviction, c'est plié...
Second run de 2.5km le corps transi de froid...Ce n'était donc pas ma journée !
Large victoire de Celestin Guillon.

On oublie cette journée et place à la préparation pour Boulder.

Stage de préparation finale bloqué en semaine 20 sur Lanzarote...Désormais les semaines vont être plus chargées !

À bientôt

 

Résultats


01/03/2017

début de saison 2017

posté à 22h47

Dimanche 26 Février
Run And Bike E. Leclerc
18km
Coéquipier Mathias Verniau
1.90m 75kg 29ans
Gris/humide


Rentrée « Triathlétique », après une petite apparition sur les inter - régionaux de cross à Laval.

Même si il ne s'agit pas d'une course officielle, ça reste une épreuve avec un dossard!

Il ne faut pas imaginer que l'on va se balader dans les marais du Pays des Olonnes.

Le ton est donné par l'ami Alban Gazeau, il en en faut toujours un pour mettre la pression d'entrée de jeux!

On se retrouve 4 équipes à batailler les uns contre les autres, la pression est constante mais la convivialité est là.

À ce petit jeux on termine 3ème équipe avec 3'08/km, de quoi me débrider en ce début de saison.

Mon équiper a su être offensif et tenace, moi j'ai tout mis d'ailleurs j'en ai encore mal aux jambes!

Merci aux organisateurs !


Prochain dossard le Duathlon de Vairé toujours sous la houlette du LSVT.

A voir les posts sur FB, ça va encore batailler dur!


Je reviens sur les actus de ce début de saison pour ceux qui ne peuvent pas suivre ma page « Athlète » sur FB:

La grosse et très bonne nouvelle de se début de saison, est la réception du BMC TIME MACHINE 01.

Une magnifique machine à rouler, très performante, à la finition Suisse!

Je vous proposerai un petit rapport après quelques semaines à avaler les kilomètres sur les circuits Vendéens.

Je tiens à remercier Bernaudeau Cycles d'avoir concrétiser cette reconnaissance et confiance de BMC SWITZERTLAND dans mon projet.

Comme les bonnes nouvelles ne viennent pas seules.
Sous l'influence de la nouvelle co présidence au sein du LSVT avec pour optique de dynamiser entre autre le triathlon longue distance dans le secteur Sablais et Vendéen, une « jeune » recrue vient nous rejoindre au LSVT: tout simplement le Champion du Monde IRONMAN à KONA Hawaii en 2013 Frédérik Van Lierde.

Personnage super sympa, très performant et très professionnel!

J'ai eu la chance d'être là lors de sa victoire (réellement il me restait pas mal de kilomètres à courir, quand il a passé la ligne...) et de le croiser sur le circuit.

Son image, sa présence et ses connaissances vont être un vrai bonus pour le triathlon Sablais!

Bientôt d'autres bonnes nouvelles sur ce blog et le programme de la saison!

À bientôt

 

http://les-sables-vendee-triathlon.onlinetri.com/index.php?page_id=5935


24/01/2017

Palmarès 2016 - Quelques Chiffres.....

posté à 21h33

La saison 2016 en chiffres :

N : 160h19 & 494 km
C : 300h10 (Route) + 27h40 (HT) & 10172 km
CAP : 143h54 & 2057 km
Divers : 35h41
TOTAL : 667h44

Palmarès 2016

2016-10-08 IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP KONA 97ème - 21ème 35/39

2016-09-11 Half iron man Saint Jean de Luz 2nd

2016-07-24 IronBreizh DNF (blessure contractée dans la semaine)

2016-06-19 M les Sables d'olonne 1er

2016-05-21 IM lanzarote 5ème 35/39 - 33ème Scratch

2016-03-20 Duathlon de Vairé 6ème / Championnat de Vendée

2016-03-06 Championnat de France de cross country le Mans 160ème

2016-02-14 Inter-régions de cross country Lignières en Berry 45ème

2016-01-22 Kilianomètre (ski d'alpinisme)

 


24/01/2017

2017

posté à 21h30


On remet ça!

De beaux projets sportifs pour cette année 2017!

Merci pour votre soutien!

Next step: IronMan Boulder, June 11.

Yann




Photo: Antoine Martineau

 

Le Photographe


12/10/2016

IM World Championship Kona

posté à 05h39

October 8th 2016
6h55 START Age Group male
IRONMAN World Championship 3.8/180/42.2
Kailua-Kona HI
Weather warm/humid/windy
Water 28°C

Aloha ! ou « Welcome » at THE RACE !
Start swimming environ 1600 hommes alignés, je me place sur l’extérieur gauche quitte à rallonger un peu.
Objectif : être sorti de l’eau en 1h maximum et surtout ne pas être pris de crampes (spécificité que je subis tous les ans ici…)
Natation prudente dans ma swimsuit Aquasphere qui me fait effectivement sortir en 1h et sans crampes (les détails ont donc fonctionné)
1h00 541ème / 95ème 35-39 pas de panique c’est le début.

T1 sans précipitation, enfilage des manchons BVSport, histoire de ne pas risquer les crampes en le faisant à T2.

Grosse densité en nageant 1h, ça se retrouve sur le vélo, objectif : partir vite jusqu'à la section de Hawi.
Pas simple de gérer sa course et sa cible, on a tous un niveau équivalent surtout en début de course. Il ne faut pas se mettre en faute « drafting » ni se brûler les ailes trop vite, ni regarder les autres faire leur course…
Au milieu de cette section ça devient l’anarchie, d’ailleurs je n’ai vu qu’une moto arbitre me passer. Sur plusieurs dizaines de kilomètres on n’est pas vraiment dans l’effort solitaire tant convoité, c’est bien l’inconvénient d’une telle densité, de la volonté de certains de tricher mais aussi des faibles moyens mis en place pour assurer le règlement de no drafting….bref !
En bas d’Hawi ça va s’étirer, l’ascension est assez longue et la course commence à se faire ressentir en général.
Je me trouve plutôt « frais » et vois le demi-tour en haut d’Hawi et mon ravito perso arriver plus vite qu’à l’habitude.
J’arrive même a garder le contact dans la descente, mon équilibrage roue avant roue arrière me convient bien !
Sur cette première moitié de parcours j’ai retrouvé pas mal de copains français dont Anthony Philippe entraîné par Stéphane Palazzetti lui aussi.
On va rentrer « ensemble » sur Kona. Désormais les groupes se sont disloqués depuis le début de l’ascension.
Un arbitre me passe « watching for drafing » sans me présenter de cartons, est-ce un avertissement ? Je suis effectivement derrière Anthony à ce moment là, effectivement plutôt a 10 mètres que 12 mètres (règlement).
Je me dis tout d’abord que ce n’est pas juste, c’était la foire à l’aller, là je fais en sorte d’applique la règle et je vais payer…Je n’aurais jamais la confirmation de cette pénalité… mais vu qu’a l’aller je me suis retrouvé par moment happé par un groupe, je préfère perdre 5’ à la penality tent, ne pas risquer une disqualification et dormir serein. D’ailleurs depuis le début je suis dans les allures et me sent bien pour le marathon. Je me stoppe donc à la tente, mettant les pieds aux frais, motivé pour la dernière partie du jour !
5h09 avec 5’ de pause en prison 413ème / 87ème 35-39

Je sais que la course commencera réellement pour moi sur la seconde section du marathon en haut de la Highway, enfin si mes jambes le veulent !

T2 sans précipitation, j’enfile les nouvelles Brooks Hyperion laçage « freelace », le « Daphband » avec mes gels Mx3 et c’est parti.

Effectivement pour la première fois ici, je pars sur « mes » allures avec ma foulée comme à l’entraînement, je n’en reviens pas je dois vraiment être dans une bonne journée…
Ma priorité sur ce marathon : garder ma foulé (ma biomécanique…) et surtout faire baisser la température du moteur au maximum, la tenue BVSport 3X200 aura été efficace dans ce domaine entre autre.
Je crois bien que personne ne me doublera, j’espère pouvoir me lâcher sur le retour pour passer sous les 3H, mais il ne faut peut être pas trop en demander (il faut bien garder des objectifs pour les futurs participations )

3h01 97ème 21ème 35-39 avec un temps final en 9h20 sans « souffrance »

Enfin une course équilibrée ici dans mes allures perfectibles, mais surtout je ne pensais pas qu’il m’était possible de ne pas subir cette épreuve si compliquée, si spécifique.
5 participations, 5 qualifications, 7 années à s’entraîner tous les jours pour ça…
Comme quoi il faut être patient dans la vie et pourtant je ne luis pas !

Merci de vos encouragements et de vos soutiens, financier, dotation, planification, moral, physique etc …

Repos sur Molokai et on se retrouve à mon retour…

Mahalo



 

resultats




» Consulter les archives

RSS