Actus

16/10/2018

IRONMAN WORLD CHMAMPIONSHIP 2018 KAILUA KONA HI

posté à 08h54

IM WORLD CHAMPIONSHIP KONA, HI
13/10/2018
40ème EDITION / 7ème participation consécutive
Groupe d’âge 40/44
Départ groupe d’âge 7H05
Température extérieure de 22C° à 33C° à l’abri
Température de l’eau +/- 29C°
Vent modéré – couverture nuageuse sur le secteur cycliste / ciel trop dégagé sur le secteur course à pied.

Plutôt satisfait de ma prestation !
Je commence à bien connaître l’épreuve mais tous les ans la préparation et le déroulement de la course sont différents. Il y a des moments de confiance ou tout va comme sur des roulettes et d’autres ou l’on est au fond du trou, c’est ça aussi le sport !

Cette année je décide de rentrer tardivement dans l’eau en me plaçant extérieur gauche sur la ligne du départ natation. Une natation en 1h02 (3,8km), ce qui n’est pas mon meilleur chrono ici mais je prends plaisir avec de bonnes sensations dans l’eau, pas de problème de crampes cette année (mon montage « taping » plus l’action du « cramp fix » s’avère efficace).
Le classement est anecdotique (558ème au général et 78ème de la catégorie) mais ce n’est que le début de l’épreuve, je ne suis pas dans ma discipline de prédilection.

C’est parti pour le vélo, une section difficile mentalement par son parcours et la relative difficulté en fonction de la force du vent.
Sous réserve d’une étude plus approfondie de mes données de course, je réalise certainement ma meilleure partie cycliste, les conditions étant favorables cette année. (peu de vent, couverture nuageuse préservant de la chaleur)
Dans les cibles prescrites selon les différentes sections de course par le coach Stéphane Palazzetti, je garde un bon coup de pédale jusqu'à la fin sans subir de périodes creuses.
La gestion de l’hydratation et de l’alimentation y est primordiale pour la suite.
J’ai su me mettre hors des pièges du « drafting » (rouler en peloton, ce qui est interdit) et rouler solo, pas évident avec 2500 athlètes dont la densité de niveau est très proche.
Mais si tout le monde joue le jeu ça peut le faire !
Avec un chrono en 4h45, je reviens 357ème au général et 48ème de la catégorie (soit 38km/h de moyenne, 180km au total) et un développement de watt intéressant pour mon niveau et mon gabarit. Il y a encore un sacré gap pour jouer un classement intéressant.
Arrive « ma discipline », le marathon (42,2km), là ou je dois faire le job, pour moi la course doit commencer réellement en haut de Palani au 11ème km.
Je suis plutôt bien parti pour remonter au classement de mon groupe d’âge 40/44 ans ainsi qu’au général. Je me mets à envisager le sub 9h sur cette épreuve mythique. Pour cela il me faut de nouveau réaliser un marathon en 3h.
Malheureusement ici on subit plus qu’ailleurs les fins de parcours et ça devient très compliqué avec une chaleur de plus en plus écrasante sur le marathon, ma jambe gauche commence a avoir du mal à se relâcher, mais je m’y attendais.
Je termine donc en 3h20 qui n’est pas mon meilleur chrono mais pas non plus le pire ici !
Avec 9h14 au finish et une 210ème place au général et une 24ème chez les 40/44.
En conclusion du positif sur cette nouvelle expérience ici à l’autre bout du monde, pas la course parfaite mais il faut bien se donner des objectifs de progression !
Place à la récupération, profiter de l’île, du surf et de la bière locale !
Un grand MERCI à mes partenaires financier et matériel, au coach Stéphane Palazzetti, et à tous ceux qui m’ont suivi et encouragésur les réseaux sociaux.
Tout cela grâce à Sport@ch tv aka « la Moustachette », community manager qui a du supporter les périodes « du fond du trou » !

A bientôt pour la suite de mes aventures !

 

resultats


16/05/2018

IM Santa Rosa 2018

posté à 06h19

IM Santa Rosa, California USA
May 12, 2018
12°C / 24°C
Water 18°C
Thermal wind S/SW

Je n’ai pas choisi cette épreuve par hasard : période de l’année, parcours et résultats précédents !
Une épreuve non ouverte aux athlètes PRO du circuit IRONMAN qui laisse des opportunités.
J’ai vite compris que mes « copains ricains » avaient eu la même analyse !
Cette année ma préparation fut perturbée notamment à cause d’une blessure, ce qui ne m’arrive jamais ou en tout cas pas sur de longues périodes. Ce qui a atteint le mental puis le physique puis effet « boule de neige »…
Mon objectif était de finir dans de bonnes conditions et de décrocher le slot pour Kona, cette année en 40/44, même si je n’ai pas encore 40 ans ! (étant de Décembre je grille les étapes).
J’envisageai aussi de pouvoir monter sur le podium d’une des épreuves du circuit, voire même de viser la victoire…
Vu que je mets toujours une longue liste d’objectifs, réaliser un SUB 9h avec un marathon en SUB 3h c’était aussi quelque part dans ma tête !
Vous voyez, j’avais de quoi penser durant cette longue journée.

SWIM 3800m TWO LAPS - SONOMA LAKE – T1

Un cadre parfait pour la partie natation, sous le format de « rolling start ».
Le procédé manque d’authenticité mais enlève le stress d’un départ mouvementé et surtout réduit l’impact d’un éventuel drafting cycliste que je n’ai pas constaté sur l’épreuve.
Pas de surprise sur cette section natation, je suis un peu poussif, du mal à me mettre dans le tempo et à mettre dans les bons pieds .
Un classique, en sortant en 1h de l’eau soit en 46ème position.

BIKE 180km 1000D+ TWO LAPS

La partie cycliste se décompose en plusieurs phases :
Un départ assez vallonné
Une section Est nous ramenant au Sud vers Santa Rosa avec également des variations de terrains, un revêtement souvent dégradé et le passage de « Chalk Hill »
Une partie Sud très sinueuse et encore plus « bumpy ».
Une partie Ouest plus roulante nous ramenant vers le Nord en direction du lac avec un meilleur revêtement et plus de visibilité, mais légèrement ascendant.
Un deuxième passage sur la partie Est
Puis un finish exposé au vent, plat mais infligeant de nombreux changements de directions et de voix de circulation.
La cible prévue par Stéphane me semblait un peu « soft » au vu des variations de terrains.
Je pars légèrement au dessus et malgré tout je me fais passer par plusieurs mecs, mais il me semble qu’un seul est en 40/44. Ca ne me met pas plus en confiance que ça…
Ce qui devait arriver, arriva, je me fais surprendre par un nid de poule et c’est l’éjection directe de ma « tool box » et de mon bidon arrière. Après 1h30 de bike je ne vais pas prendre le risque de terminer sans kit de réparation, je dois stopper et aller chercher mon matériel. Par contre pas moyen de retrouver le percuteur de CO2. Tant pis on fera sans !
Arrivant au début du 2nd tour je me dis que la cible était bien suffisante pour moi à cette période de l’année et que les gros rouleurs n’auront peut être pas les jambes pour courir !
Je reviens vers Santa Rosa un peu en deça avant d’aborder la section finale.
Le thermique s’est levé je retrouve les conditions Sablaises d’entraînement et mes deux derniers compagnons de route semble subir la distance, ce qui me redonne le moral.
Dernier aléas aux abords de la ville, je loupe un changement de direction mal balisé, je me retrouve donc en sens inverse d’une voix réservée aux voitures, je dois de nouveau mettre pied à terre afin de passer le terre plein !
L’action me donnera des ailes !

Malgré une perte de puissance je passe tout de même sous les 5h de bike, ce qui n’est pas si mal vue la configuration du circuit.

T2 Santa Rosa city – RUN 42.2 3 Loops

Daphné m’attend à T2 pour me donner les infos, je suis 2nd de mon groupe d’âge.
Je pense savoir qui est le premier, en revanche aucune idée du scracth (qui me semble désormais un objectif lointain, en réalité j’ai posé 19ème)
Un départ en course à pieds plus rapide que la cible, mais ça fait des mois que je n’ai pas retrouvé mes sensations et aujourd’hui elles sont là !
J’en profite pour ne pas me freiner, je suis super facile !
Fin du 1er tour, Daphné m’annonce que le 3ème est à 4’, du coup je suis un peu paumé car je pensais avoir passer le 1er de la catégorie…Est-ce que je me trompe ou le tracker n’est pas à jour, ou est ce que je ne suis pas assez concentré pour comprendre les infos ou est ce qu’elle me parle du général… ?
Bref, suite au demi-tour elle me confirme qu’il s’agit bien du classement groupe d’âge !
Moi qui comptais me relâcher pour ne pas prendre de risque en vu de la fin de course…
Pas le choix je maintiens le tempo.
Passage pour le dernier tour, les informations se précisent : le 1er de la catégorie est à 12’, donc à moins qu’il implose pas la peine de se mettre à l’envers. Et le 3ème est en perdition.
Il reste toujours le classement général, il n’y aura pas de podium mais il y à peut être moyen de gratter des places en faisant l’effort.
Pas manqué, un EMJ (« Evry Man Jack ») est en vue, c’est Kyle Hummel que je connais car on était exactement dans le même contexte à Boulder l’an passé.
Je le passe et suite à un U turn, je vois qu’il me tient la grappe !
Il me redouble…Là je me dis « à quoi bon, je ne suis pas à une place près… enfin si tout de même ! »
Je fais l’effort mais reste à distance pour être discret, car la respiration devient bruyante !
Il a relancé un peu tôt et commence à perdre son tempo, je me mobilise et mets une petit chiquette pour le doubler à moins d’1 mile de l’arrivée !
J’attends ensuite d’être certain d’avoir la section finale en visu et j’en remets une seconde pour assurer le coup.
Finish en 9h04 avec le SUB 3h recherché (2h58), en 6ème position, mais l’ami Kyle étant parti derrière moi en natation, c’est à lui que revient finalement la 6ème place !

Slot Allocation Ceremony
40 slots chez les 40/44 sur cette épreuve.
Le 1er de la catégorie, Sami Inkinen, ne prendra pas son slot. Etant 2nd je prendrai la direction de Kona en Octobre pour un 7ème année consécutive.

Se fut très compliqué ce début de saison, mais quelque soit le résultat de cette course, je me suis donné tous les moyens possible pour rétablir au mieux la situation, donc même si je n’avais pas été dans les clous pour le slot, j’aurais tout de même été satisfait… Enfin je le pense 

Place au repos, puis la prochaine échéance sera le Tri Relais Toys Motors à la maison en chaîné avec le M le lendemain !

Merci pour les supporting et le coverage par « Moustachette » !

 

resultats


16/05/2018

hibernation 2018

posté à 06h12

En écriture....

 


30/01/2018

posté à 22h04

 


30/01/2018

Les Voeux 2018 avant le " cut off"

posté à 22h03

Selon Stéphane Palazzetti

Voici les données 2017 (52 semaines) :

NATATION : 153h52 (2h58 hebd. moy) & 472 km (9.1 km hebd. moy.)

CYCLISME : Route (296h22 ; 5h42 hebd. moy.) & HT (15h45 ; 0h46 hebd. moy) & 10419 km (200 km hebd. moy.)

COURSE A PIED : 147h19 (2h50 hebd. moy.) & 2124 km (40.9 km hebd. moy .)

DIVERS : 108h45 (2h05 hebd. moy)

TOTAL : 746h03 (14h20’50 hebd. moy.)

Palmarès 2017:

IM Boulder Colorado 10ème scracth, premier du groupe d age 35/39 et second amateur.
9:07 59'/4:53/3:08

M les Sables d Olonne second derrière FVL.

L Alpes d Huez 2.2/118/20 25ème.

IM World Championship Hawaii Kona
284ème au scratch, 66ème groupe d'age 35/39.
9:48 1:01/5:22 (deux crevaisons) / 3:17

 




» Consulter les archives

RSS