Actus

16/10/2018

IRONMAN WORLD CHMAMPIONSHIP 2018 KAILUA KONA HI

posté à 06h54

IM WORLD CHAMPIONSHIP KONA, HI
13/10/2018
40ème EDITION / 7ème participation consécutive
Groupe d’âge 40/44
Départ groupe d’âge 7H05
Température extérieure de 22C° à 33C° à l’abri
Température de l’eau +/- 29C°
Vent modéré – couverture nuageuse sur le secteur cycliste / ciel trop dégagé sur le secteur course à pied.

Plutôt satisfait de ma prestation !
Je commence à bien connaître l’épreuve mais tous les ans la préparation et le déroulement de la course sont différents. Il y a des moments de confiance ou tout va comme sur des roulettes et d’autres ou l’on est au fond du trou, c’est ça aussi le sport !

Cette année je décide de rentrer tardivement dans l’eau en me plaçant extérieur gauche sur la ligne du départ natation. Une natation en 1h02 (3,8km), ce qui n’est pas mon meilleur chrono ici mais je prends plaisir avec de bonnes sensations dans l’eau, pas de problème de crampes cette année (mon montage « taping » plus l’action du « cramp fix » s’avère efficace).
Le classement est anecdotique (558ème au général et 78ème de la catégorie) mais ce n’est que le début de l’épreuve, je ne suis pas dans ma discipline de prédilection.

C’est parti pour le vélo, une section difficile mentalement par son parcours et la relative difficulté en fonction de la force du vent.
Sous réserve d’une étude plus approfondie de mes données de course, je réalise certainement ma meilleure partie cycliste, les conditions étant favorables cette année. (peu de vent, couverture nuageuse préservant de la chaleur)
Dans les cibles prescrites selon les différentes sections de course par le coach Stéphane Palazzetti, je garde un bon coup de pédale jusqu'à la fin sans subir de périodes creuses.
La gestion de l’hydratation et de l’alimentation y est primordiale pour la suite.
J’ai su me mettre hors des pièges du « drafting » (rouler en peloton, ce qui est interdit) et rouler solo, pas évident avec 2500 athlètes dont la densité de niveau est très proche.
Mais si tout le monde joue le jeu ça peut le faire !
Avec un chrono en 4h45, je reviens 357ème au général et 48ème de la catégorie (soit 38km/h de moyenne, 180km au total) et un développement de watt intéressant pour mon niveau et mon gabarit. Il y a encore un sacré gap pour jouer un classement intéressant.
Arrive « ma discipline », le marathon (42,2km), là ou je dois faire le job, pour moi la course doit commencer réellement en haut de Palani au 11ème km.
Je suis plutôt bien parti pour remonter au classement de mon groupe d’âge 40/44 ans ainsi qu’au général. Je me mets à envisager le sub 9h sur cette épreuve mythique. Pour cela il me faut de nouveau réaliser un marathon en 3h.
Malheureusement ici on subit plus qu’ailleurs les fins de parcours et ça devient très compliqué avec une chaleur de plus en plus écrasante sur le marathon, ma jambe gauche commence a avoir du mal à se relâcher, mais je m’y attendais.
Je termine donc en 3h20 qui n’est pas mon meilleur chrono mais pas non plus le pire ici !
Avec 9h14 au finish et une 210ème place au général et une 24ème chez les 40/44.
En conclusion du positif sur cette nouvelle expérience ici à l’autre bout du monde, pas la course parfaite mais il faut bien se donner des objectifs de progression !
Place à la récupération, profiter de l’île, du surf et de la bière locale !
Un grand MERCI à mes partenaires financier et matériel, au coach Stéphane Palazzetti, et à tous ceux qui m’ont suivi et encouragésur les réseaux sociaux.
Tout cela grâce à Sport@ch tv aka « la Moustachette », community manager qui a du supporter les périodes « du fond du trou » !

A bientôt pour la suite de mes aventures !

 

resultats


Autre news:
11/09/2020 : 70.3 Les Sables d'Olonne 2020
04/05/2020 : les quelques Chiffres
11/12/2019 : IM Busselton WA Australia
20/09/2019 : Occitaman/Occitawoman
13/08/2019 : IM Lake Placid
21/06/2019 : IM Lanzarote /70.3 Les SABLES
16/05/2018 : IM Santa Rosa 2018
16/05/2018 : hibernation 2018
30/01/2018 :
30/01/2018 : Les Voeux 2018 avant le " cut off"


» Consulter les archives

RSS